ciboulette

Farfalles aux asperges vertes et crevettes

Bonsoir les copains ^^

Comme il me restait des crevettes (voir recette précédente) je me suis promenée sur internet et je suis tombée sur une recette du site « la cuisine par notre famille » et dont vous trouverez l’originale ici.

Ce soir-là j’avais prévenu monsieur que nous mangerions bien et que j’espérais qu’il aurait faim !!! Heureusement il m’avait répondu que oui ^^

Donc pour deux belles assiettes, il vous faudra :

  • 200g de pâtes farfalles
  • 1/2 botte d’asperges vertes
  • 20-30 crevettes décortiquées
  • 1 citron
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c à s de jus de citron
  • 2 c à s de beurre
  • 100ml de crème fraîche entière
  • sel, poivre
  • ciboulette

Nettoyez et coupez le bout filandreux des asperges.

Mettez à chauffer un grand volume d’eau salée avec le jus de citron et une c à s de beurre. Faites cuire les asperges 10 minutes et égouttez.

En même temps, faites cuire les pâtes dans de l’eau bouillante salée. Egouttez après cuisson.

Lavez le citron et coupez-le en tranches. Epluchez l’ail et hâchez-le finement.

Dans une sauteuse, faites fondre le reste de beurres avec l’ail et les tranches de citrons. Ajoutez les crevettes et surveillez le citron. Réservez le citron dès coloration.

Versez la crème fraîche puis laissez réduire à petit bouillon 3 minutes.

Ajoutez les asperges, salez et poivrez.

Ajoutez les pâtes et remuez.

Répartissez dans des assiettes à soupe puis ajoutez les rondelles de citron.

Décorez de ciboulette finement ciselée et dégustez ^^

Nous nous sommes régalez croyez-moi et on avait le ventre bien plein !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Risotto aux minis morilles séchées du cachemire de la maison Thiercelin

Bonjour les amis ^^

Voici une petite recette de risotto aux minis morilles séchées du cachemire que j’ai reçu de la part de la « Maison Thiercelin » il s’agit d’un pot de 20g.

je n’avais encore jamais mangé de morilles (il faut dire que je ne suis pas très copine avec les champignons car ils ont tendance à me rendre malade) et j’ai été surprise par ce petit goût fumé et mon palais a adoré ^^

Bon revenons à nos moutons et donc à la recette, il vous faudra :

  • 250g de riz rond ou arborio
  • 20g de minis morilles séchées
  • 1 oignon
  • 5cl de vin blanc sec
  • 30g de beurre
  • 75cl de bouillon de légumes + eau de trempage des morilles
  • 40g de parmesan
  • ciboulette fraîche ciselée
  • sel et poivre du moulin

Mettez les morilles séchées dans un bol d’eau chaude et laissez-les gonflées pendant 15 minutes. Ne jetez pas l’eau du bol, il vous servira à la cuisson du riz.

Préparez le bouillon de légumes (j’ai utilisé le bouillon de légumes déshydraté de maggi) pour atteindre les 75cl avec le jus de trempage des morilles.

Faites cuire les morilles dans de l’eau bouillante pendant 5-8 minutes. Les mettre à égoutter.

Une fois bien égouttées, faites revenir les morilles dans 15g de beurre.

Dans une sauteuse, faites revenir dans un peu d’huile d’olive l’oignon finement émincé puis ajoutez le riz. Faites revenir jusqu’à transparence de celui-ci.

Ajoutez le vin blanc, laissez évaporer et attaquez la cuisson du riz avec le bouillon/jus de légumes-morilles. Louche par louche en viellant à ce que le riz absorbe bien le bouillon avant d’en rajouter.

Vous aurez pour environ 18 minutes de cuisson.

Dans les dernières minutes de cuisson, ajoutez le parmesan et le reste de beurre, mélangez bien puis ajoutez les minis morilles. Mélangez bien avec votre spatule en bois à trou, il faut que tous les grains soient bien enrobés.

Servez dans des assiettes creuses et parsemez de ciboulette ciselée.

Enfin la dernière étape : dégustez bien chaud ^^

Bon appétit les amis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gigot d’agneau en croûte d’herbes pour Pâques

15min_01 1h30_02 bc2_01  

Je voulais changé du traditionnel plat de flageolets et gigot rôti, j’ai donc farfouillé sur internet pour trouver une recette sympa et je suis tombée sur celle-ci sur le site « gustave« . Pour l’orignal cliquez ici, elle est présentée par Romain.

Pour 9 personnes, il vous faudra :

  • 1 gigot d’agneau (environ 2kg pour le mien)
  • 250g de champignons de paris frais
  • 1 tranche de pain de campagne grillée
  • 2 c à s de parmesan râpé
  • 2 jaune d’oeufs
  • 1 petit bouquet mélangeant persil, ciboulette et estragon
  • 1 branche de thym
  • 2 gousse d’ail
  • 2 échalotes
  • 5cl d’huile d’olive
  • sel et poivre

Préchauffez le four à 180°.

Nettoyez les champignons, coupez leurs pieds et hachez-les grossièrement.

Hachez les échalotes et l’ail. Lavez les herbes et ciselez-les.

Faites chauffer un peu d’huile d’olive et  ajoutez les échalotes, l’ail et les champignons.

Faites revenir le tout et évaporer l’eau des champignons. A feu moyen et tout en remuant. Retirez du feu et laissez refroidir.

Passez au mixeur le pain grillé. Mettez-le dans un bol avec les herbes ciselées, les champignons, le parmesan et les jaunes d’oeufs. Rectifiez l’assaisonnement. Mélangez bien.

Au bout de 40 minutes de cuisson du plat de légumes dont vous aurez la recette en suivant, mettez le gigot au four sur la grille de cuisson après l’avoir badigeonné sur toutes les faces. Le jus de cuisson coulera ainsi dans le plat de légumes pour le parfumé un peu plus.

Badigeonnez de l’huile d’olive régulièrement au cours de la cuisson du gigot. A mi-cuisson retournez le gigot.

10 minutes avant la fin de cuisson du gigot, sortez-le du four et déposez dessus la farce de champignons et d’herbes et continuez la cuisson.

Une fois le gigot cuit, le sortir du four et le couvrir de feuille d’aluminium et laissez-le reposer pendant 10-15 minutes.

Essayez de le découper en tranches fines, ce qui n’est pas évident à cause de la croûte.

Salez et servez aussitôt avec les légumes en garniture.

Mes invités ont bien aimé cette nouvelle recette de gigot, et moi qui ne suis pas très agneau, j’ai bien apprécié aussi sauf une ou deux bouchée où j’ai bien senti le côté anisé de l’estragon.

Rendez-vous sur Hellocoton !